Anne-Noëlle Bodart, Lagoverdiste

Accueil du site > Rhythmic Movement Training : RMT

Des précisions sur : Rhythmic Movement Training : RMT

LE MOUVEMENT : Source de Vie et d’Equilibre

C’est grâce aux mouvements rythmés et aux balancements que le bébé effectue, en milieu intra-utérin, puis durant ses 3 premières années de vie couché, assis ou sur les genoux, que le système nerveux peut se développer.

Ces mouvements sont les réflexes archaïques , déclenchés par les stimulations sensorielles tactiles, kinesthésiques (perception des mouvements du corps), visuelles, auditives et vestibulaires (perception de l’équilibre), faisant partie d’un programme interne de développement moteur et d’intégration des réflexes.

Au fur et à mesure qu’ils se développent et s’intègrent, les réflexes archaïques s’inhibent pour mettre en place les réflexes posturaux , plus précis, fluides et équilibrés, devenant alors le modèle moteur du bébé. Les réflexes posturaux permettent alors au bébé d’acquérir la stabilité et l’équilibre à genoux, assis puis debout, de se déplacer automatiquement en rampant, en marchant à quatre pattes, en se levant, en marchant et en courant.

Lorsque certains réflexes archaïques sont toujours actifs, ils empêchent le développement harmonieux de bébé, tant au niveau physique, qu’émotionnel et intellectuel.

Nous pouvons alors pratiquer les mouvements du RMT avec l’enfant, tous inspirés des mouvements spontanés intra-utérins de bébé, destinés à développer son système nerveux :
Dans un premier temps, le parent effectue les mouvements passifs sur l’enfant : l’enfant se laisse balancer par le parent ;
Dans un deuxième temps, l’enfant effectue des mouvements actifs : l’enfant fait les mouvements tout seul, permettant l’intégration progressive des réflexes archaïques encore actifs.

Ces mouvements peuvent être utilisés chez les nourrissons, les enfants et les adultes. Leur but :
- Stimuler les sens (toucher, équilibre, proprioception, vision, audition) et le corps entier,
- Stimuler les mouvements spontanés tels ceux du fœtus ou du nourrisson,
- Permettre la maturation des neurones du châssis nerveux ainsi que des autres parties du cerveau dont le cervelet, le système limbique, le cortex préfrontal,
- Créer des connexions nerveuses, augmenter l’éveil du cortex, la rapidité des influx nerveux,
- Améliorer le tonus musculaire,
- Aider à l’intégration des réflexes primitifs, le développement et la maturation des réflexes posturaux.

Ce sont les mouvements des réflexes archaïques, tous inscrits dans le tronc cérébral, qui permettent ces mises en place : au fur et à mesure des stimulations par l’intermédiaire des mouvements passifs puis actifs, l’information du bon pattern est donnée et le cerveau va alors aller le rechercher et l’installer ; Cela demande plus ou moins de temps selon la personne et ses difficultés.

Méthode RMT


Mentions légales - © la petite boîte 2011 - Politique de confidentialité